Musics for TVR

Ici, on parle de tout et de n'importe quoi...
Avatar du membre
Thunderbolt
Messages : 1573
Enregistré le : 07 janv. 2014 10:57
Voiture(s) : Chimaera 400 / Jaguar XJ6 S3 / 3800S
Localisation : Alsace

Re: Musics for TVR

Message par Thunderbolt » 28 juin 2019 13:48

C'était sur l'aile de ma Chevrolet, ou bien sur le fuselage de notre B-36, ou même sur l'capot d'la TVR, j'sais plus trop, mais Eddie avait tracé une de ces pin-up qui faisaient lever le pouce des aut' mecs et qui faisaient parfois un peu froncer les sourcils d'Emanuela, et ça sentait les fifties, la gasoline aussi. Hillbilly Moon Explosion, pour leur dernier album "The Sparky Sessions".

Allez, plein pot vers l'été avec "Johnny are you gay":


"Teddy boy flick knife rock'n'roll" à l'ancienne:

Avatar du membre
Thunderbolt
Messages : 1573
Enregistré le : 07 janv. 2014 10:57
Voiture(s) : Chimaera 400 / Jaguar XJ6 S3 / 3800S
Localisation : Alsace

Re: Musics for TVR

Message par Thunderbolt » 12 juil. 2019 08:36

Pas joueurs ces gars de Las Vegas... Wicked Garden produit du rock pas très original mais très testostéroné dans leur premier album "Post Dystopian Leisure Music".


Démarrage à froid et de mauvais poil sur "No fear", assez grunge:


"Already gone" d'inspiration Metallica pour faire gronder le moteur:

Avatar du membre
Thunderbolt
Messages : 1573
Enregistré le : 07 janv. 2014 10:57
Voiture(s) : Chimaera 400 / Jaguar XJ6 S3 / 3800S
Localisation : Alsace

Re: Musics for TVR

Message par Thunderbolt » 26 juil. 2019 22:32

A l'époque Jamie et Alison écumaient ensemble les salles de concert et faisaient parler les tripes et le cœur, c'étaient The Kills: deux voix, une guitare et une boîte à rythme. Simple et efficace comme une TVR pour se donner du plaisir.

"Love is a deserter":


Chauds comme la braise en concert, "Cat claw".

Avatar du membre
Thunderbolt
Messages : 1573
Enregistré le : 07 janv. 2014 10:57
Voiture(s) : Chimaera 400 / Jaguar XJ6 S3 / 3800S
Localisation : Alsace

Re: Musics for TVR

Message par Thunderbolt » 09 août 2019 08:48

Jeunesse éternelle avec des California girrrrls! The Regrettes viennent bien de Los Angeles, intègrent un seul garçon dans leur quatuor, mais la voix légèrement fêlée de Lydia Night donne une touche rock et bien nerveuse aux morceaux. Un deuxième album ("How Do You Love?") pour rouler en été mais pas seulement.

"I dare you", où le contraste entre la voix et le physique juvénile de Lydia Night saute aux yeux:


Logiquement, "California friends":

Répondre