S1 (280S)

 

 

TVR S1 Extérieur 1

 

 

Il est à noter que le nom de S1 n’est apparu dans le langage commun qu’à la sortie de la S2 (elle-même appelée 290S). Officiellement le nom est 280S mais celui-ci est devenu TVR S Convertible lorsque la production a démarré.

Les premières livraisons ont lieu à la fin de l’été 1987 (il y avait déjà plus de 120 pré-commandes). Ce délai entre la présentation du prototype et la première livraison s’explique par le fait que TVR suite au salon a continué à travailler sur le développement de la voiture. Ainsi la S1 qui est commercialisée diffère légèrement du prototype présenté en 1986, en effet dorénavant les panneaux de portières et de capot sont alignés afin de faciliter sa production, une prise d’air apparaît sur le capot et les essuie glaces ont changé de sens. Cette voiture s’appuie sur le savoir-faire déjà mis en œuvre par TVR depuis le début de ses activités dans la production de voitures sportives : un châssis tubulaire en acier et une carrosserie en fibre de verre spécifiques, les autres organes (moteur, boîte de vitesse, pont de transmission,…) étant prélevés chez des grands constructeurs. La plaque d’identification de la voiture se situe dans la partie haute du moteur à gauche. Le prix de vente commence à £12 995 (Une Ford Sierra haut de gamme se vendait à l’époque £12 000).

 

Châssis

La S1 bénéficie donc d’un « châssis poutre multi tubulaire en acier protégé par un revêtement complet en résine résistant à la corrosion » selon les spécifications techniques. Ce châssis utilise une épine dorsale centrale qui abrite l'arbre de transmission, la boîte de vitesse et une partie du moteur. A l'avant, cette épine dorsale s'élargit pour abriter la majeure partie du moteur et à l'arrière, il contient le différentiel et le réservoir à essence. Il est fabriqué à partir de tubes « carrés » de 60,3mm et « ronds » de diamètre 38,1 mm. L'usine utilise une technique appelée « poudrage » pour couvrir le châssis nu et prévenir la corrosion. Des particules de résine sont pulvérisées sur les parties métalliques et sont ensuite chauffées dans un four pour les faire polymériser et les faire adhérer au métal.

Les premiers châssis de S1 ont été peint en noir, par la suite l'usine semble avoir utilisé beaucoup de couleurs différentes de revêtement, allant du blanc, rouge, gris / argent jusqu’au noir au fur et à mesure des versions de S. Il semble que ce soit l’épuisement des stocks qui est guidé les choix de couleurs plutôt des éléments rationnels (efficacité, longévité,…). Le numéro d’identification du châssis se situe sur le côté avant droit. Il est frappé à froid.

 

TVR série S - Chassis

Châssis de la série S vu de côté (il s’agit d’un châssis de S3)

 

 

Suspension

La suspension avant est un essieu à roues indépendantes. Elle utilise un système de triangles très inégaux, identique à celui utilisé sur les modèles précédents. Le terme « inégal » se réfère au fait que les triangles inférieur et supérieur ne sont pas de la même longueur. TVR a depuis longtemps adopté cette conception.

Ce bras pivotant se déplace verticalement en suivant un arc qui permet d’avoir une suspension indépendante de chaque côté. Le terme « demi-arbre » signifie que les pivots sont légèrement inclinés et non pas à angle droit par rapport à l’épine dorsale.

Les trains avant et arrière sont équipés d’amortisseurs hydrauliques télescopiques et de ressorts hélicoïdaux ainsi qu’une barre stabilisatrice à l’avant.

 

TVR S1 Extérieur 2

 

Carrosserie

TVR ne déroge pas à ses habitudes, la carrosserie est en fibre de verre, boulonnée sur le châssis. Elle est conçue avec des zones déformables et est équipés de pare-chocs aux 4 coins. L’accès au compartiment moteur se fait par un capot articulé au niveau de l’avant du véhicule. Ce choix (identique aux séries M, Vixen, Tuscan et Grantura) permet une accessibilité importante. La carrosserie est équipée de 2 portes et d’une trappe pour l’accès au coffre. Le toit est rétractable en 3 parties (2 demi-toits et une lunette arrière rabattable) comme sur les Tasmin. Ce choix permet à la S d’adopter 3 styles de carrosserie (capoté, complètement décapoté et semi-décapoté avec la lunette arrière en position haute). De plus, la partie Targa permet une utilisation avec un côté couvert et l’autre non. Les 2 demi-toits se rangent dans le coffre. A noter que les 20 premières S1 avait 2 tiges de retenu du capot moteur. Enfin les manuels parlent d’un porte-ski mais celui n’a jamais était monté sur les S1 produites, à cause semble-t-il des fumées de l’échappement qui pouvaient remonter dans l’habitacle. Enfin les rétroviseurs sont manuels et semble être d'origine française (Citroën).

 

 

TVR S1 Extérieur 2

 

TVR S Style carrosserie

Les 4 styles de carrosseries de la série S