Fin du moteur thermique en 2040

Ici, on parle de tout et de n'importe quoi...
captainwat
Messages : 77
Enregistré le : 24 mai 2013 14:39
Voiture(s) : pas mal de chose et chimaera 400 de 1996 et 3000m
Localisation : Bretagne/normandie

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par captainwat » 04 mai 2021 09:43

bonjour rien n'est inéluctable! vu les reactions devant l'ecologie punitive des integristes les prochaines elections risquent de provoquer bien des surprises!! plus de viandes dans les cantines, interdit aux enfants de regarder les avions, les voitures de collection à la casse,tout le monde en velo ou en machin electrique(electricitè produite par quoi le nucleaire ou les centrales thermiques à charbon comme en Allemagne??? plus de sapin de noel etc etc pas sure que l'on accepte cette surenchère et ce diktat de démagogie! ceçi dit des deçisions raisonnées sont nécessaire pour l'environnement ;genre interdire les poisons dans la culture, ne pas faire de pub à la tele pour la chasse ,s'interesser à la démographie, à la pollution monstrueuse des portes contenaires qui nous inondent de gadgets chinois etc etc mais c'est plus compliquè que de pourrir la vie du possesseur de 2 cv citroen qui parcoure 100 km par an!

Avatar du membre
papa125
Messages : 1592
Enregistré le : 04 oct. 2016 14:21
Voiture(s) : Chimaera 500
Localisation : Corrèze (19)
Contact :

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par papa125 » 04 mai 2021 10:19

Le terme "écologie punitive" est à la mode. Je ne l'admets que pour certaines idioties comme l'interdiction du sapin de Noël à Bordeaux.
Pour le reste, c'est l'inaction qui nous punira. "Business as usual". Pire, la croyance répandue qu'on parviendra à découpler PIB et carbone. Les physiciens savent que... non.
Quant aux porte-conteneurs, nous sommes tous responsables. Nous ne portons pratiquement que des vêtements venus d'Asie. Idem pour nos téléphones etc... la faute à qui ? Nous, parce qu'on achète au moins cher, les industriels produisent au moins cher. Si on exigeait "made in Europe", les industriels s'adapteraient. Attention, ce serait plus cher. Mais tellement moins nocif (chômage, environnement...) !
Il aura fallu du temps... mais enfin une Chim est à moi !!!
"Range ma chambre !" et "Equilibrons !" aux éditions Edilivre, droits d'auteur destinés à des associations (The Shift Project notamment)

Avatar du membre
antoine44
Messages : 3037
Enregistré le : 07 mars 2013 13:56
Voiture(s) : Chim 400 1999, C5 Tourer 240 CV, K100 LT, DAX ST70
Localisation : Saint Nazaire

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par antoine44 » 04 mai 2021 10:37

Mouais, n'empêche que les écologistes manquent tout de même de "culture" et de bon sens ... Petit rappel: https://www.lefigaro.fr/politique/le-sc ... e-20210415 :lol:
Antoine
faites comme les rapaces, détruisez les nuisibles, mangez des écologistes

Avatar du membre
papa125
Messages : 1592
Enregistré le : 04 oct. 2016 14:21
Voiture(s) : Chimaera 500
Localisation : Corrèze (19)
Contact :

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par papa125 » 04 mai 2021 14:09

antoine44 a écrit :
04 mai 2021 10:37
Mouais, n'empêche que les écologistes manquent tout de même de "culture" et de bon sens ... Petit rappel: https://www.lefigaro.fr/politique/le-sc ... e-20210415 :lol:
Cet exemple fait partie des idioties évoquées plus haut. Cela ne remet pas en cause le fond d'une pensée qui devrait être universellement partagée. Après tout on vit tous sur le même vaisseau.
Il aura fallu du temps... mais enfin une Chim est à moi !!!
"Range ma chambre !" et "Equilibrons !" aux éditions Edilivre, droits d'auteur destinés à des associations (The Shift Project notamment)

zinzin
Messages : 326
Enregistré le : 28 juin 2014 16:31

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par zinzin » 04 mai 2021 17:33

Le nombre de plus en plus important de petites ou moyennes entreprises qui ont vu le jour ces dernières années, sises en Europe où dans l’hexagone, basées sur le thème, fabrication de relative proximité, et vente directe à prix compétitif, permettent de se vêtir autre qu’asiatique à qui le souhaite.

Avatar du membre
papa125
Messages : 1592
Enregistré le : 04 oct. 2016 14:21
Voiture(s) : Chimaera 500
Localisation : Corrèze (19)
Contact :

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par papa125 » 07 mai 2021 17:24

Une leçon de rhétorique, sur laquelle j'ai appris quelques trucs (sachant que je pars de loin). Au passage, on entend quelques fondamentaux sur le contenu :
https://www.youtube.com/watch?v=kTYtGW6tbaM
Il aura fallu du temps... mais enfin une Chim est à moi !!!
"Range ma chambre !" et "Equilibrons !" aux éditions Edilivre, droits d'auteur destinés à des associations (The Shift Project notamment)

Avatar du membre
antoine44
Messages : 3037
Enregistré le : 07 mars 2013 13:56
Voiture(s) : Chim 400 1999, C5 Tourer 240 CV, K100 LT, DAX ST70
Localisation : Saint Nazaire

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par antoine44 » 07 mai 2021 17:29

Pour mettre tout le monde (ou pas) d'accord. Je pense que la source est des plus fiables: https://www.iea.org/reports/the-role-of ... ve-summary C'est l'agence internationale de l'énergie...
Traduction (ok c'est long mais très instructif):
Les voitures électriques sont 6 fois plus gourmandes en ressources minérales que les voitures thermiques: le symbole d’un problème bien plus large

L’Agence internationale de l’énergie tire la sonnette d’alarme dans un long rapport sur les ressources minérales. Un système énergétique – nécessaire – qui se débarrasserait des combustibles fossiles verrait sa consommation en ressources minérales exploser jusqu’à un point critique. Et le meilleur exemple pour l’illustrer est sans doute la voiture électrique. La transformation du parc automobile ne suffira pas à atteindre un monde durable

‘Un système énergétique alimenté par des technologies d’énergie propre diffère profondément d’un système alimenté par des ressources traditionnelles d’hydrocarbures. Les centrales solaires photovoltaïques (PV), les parcs éoliens et les véhicules électriques (VE) nécessitent généralement plus de minéraux que leurs homologues à base de combustibles fossiles’, entame l’IEA.

Quelques exemples:

Une voiture électrique de base nécessite six fois plus de minéraux qu’une voiture conventionnelle.


Une centrale éolienne terrestre nécessite neuf fois plus de ressources minérales qu’une centrale au gaz.


Le constat est sans appel et met en danger notre sécurité d’approvisionnement: ‘Depuis 2010, la quantité moyenne de minéraux nécessaire pour une nouvelle unité de capacité de production d’électricité a augmenté de 50% à mesure que la part des énergies renouvelables dans les nouveaux investissements a augmenté.’

Quelles sont ces ressources minérales et pourquoi le renouvelable en consomme tant ?

Le lithium, le nickel, le cobalt, le manganèse et le graphite sont essentiels aux performances, à la longévité et à la densité énergétique des batteries.
Les terres rares sont essentielles pour fabriquer les aimants qui sont vitaux pour les éoliennes et les moteurs électriques.
Les réseaux électriques pour connecter une société qui se repose sur l’électricité ont besoin d’une énorme quantité de cuivre et d’aluminium.

Goldman Sachs le précisait encore mi-avril: ‘Le cuivre est le nouveau pétrole.’
D’autres enjeux que le carbone

Viser une société décarbonée, c’est bien. Mais il ne faudrait pas oublier les autres enjeux. Des ressources minérales suffisantes sont essentielles pour assurer notre sécurité énergétique. Dit de manière plus triviale : dans le cadre d’une société qui repose uniquement sur l’électricité, sans ressources minérales, plus du tout d’énergie, et un probable retour à l’âge de pierre.

‘Dans un scénario qui répond aux objectifs de l’Accord de Paris, la part de la demande totale des ressources minérales augmentera considérablement au cours des deux prochaines décennies à plus de 40% pour le cuivre et les terres rares, 60-70% pour le nickel et le cobalt, et près de 90% pour le lithium’, précise le rapport.


Le secteur énergétique prend une place de plus en plus importante dans la consommation de ressources minérales. En ce qui concerne le lithium, les véhicules électriques et le stockage des batteries ont déjà remplacé l’électronique grand public pour en devenir le plus grand consommateur.

L’IEA met en garde: ‘Un effort concerté pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris (stabilisation du climat à ‘bien en dessous de 2°C d’augmentation de la température mondiale’) signifierait un quadruplement des besoins en minéraux pour les technologies d’énergie propre d’ici 2040. Une transition encore plus poussée, pour atteindre le zéro carbone à l’échelle mondiale d’ici 2050, nécessiterait six fois plus de ressources minérales minérales en 2040 par rapport à aujourd’hui.’
Le tout à l’électrique ne suffira pas

L’IEA ne dit certainement pas dans ses conclusions qu’il faut renoncer à cette économie décarbonée, mais elle prévient que le tout à l’électrique pourrait être dangereux pour la sécurité énergétique, la flambée des prix, et à terme, la possibilité de voir apparaitre des conflits, si on ne contrôle pas les ressources minérales.

Elle fait pour cela six recommandations: diversifier ses sources d’approvisionnement, promouvoir l’innovation, augmenter le recyclage, améliorer la résilience et la transparence du marché des ressources minérales, intégrer des normes environnementales et sociales plus fortes pour stimuler la durabilité de l’approvisionnement, et enfin renforcer la collaboration internationale entre producteurs et consommateurs.

Dans un monde où les ressources minérales remplacent les combustibles fossiles, la transition énergétique n’a rien de durable.
Antoine
faites comme les rapaces, détruisez les nuisibles, mangez des écologistes

Avatar du membre
papa125
Messages : 1592
Enregistré le : 04 oct. 2016 14:21
Voiture(s) : Chimaera 500
Localisation : Corrèze (19)
Contact :

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par papa125 » 07 mai 2021 19:50

Je ne souhaitais pas ramener la discussion sur la voiture électrique, mais je n'ai sans doute pas choisi le bon post pour partager la video ci-dessus.

En effet, la voiture électrique fait partie des nombreuses illusions (les contraires des solutions) "technophiles", selon lesquelles on trouvera forcément le moyen de remplacer tout ce qui fait notre confort :
- les voitures thermiques par des électriques
- les énergies fossiles par des renouvelables
- nos déplacements lointains actuels par des trucs décarbonés
- le chauffage et la clim de nos grands logements : idem
- le PIB largement carboné par une croissance verte
- ...
Ces illusions reposent sur la croyance en le "découplage" PIB/carbone, physiquement illusoire, et sur le fameux "retex" : l'homme a toujours trouvé des solutions !

Une fois qu'on a dit ça (et comme le montre la video il n'est pas question d'en "débattre"), il n'en reste pas moins que les ressources "métalliques" (dont font partie les matériaux nécessaires à l'énergie nucléaire) sont présents en abondance par rapport aux fossiles classiques, tous organiques.
Certains, forts de ce constat, en déduisent qu'il n'y a pas de souci : on pourra durablement s'approvisionner en énergie pour continuer le festin croissantiste.

Il y a un hic : comme je l'écris dans un article qui sortira bientôt dans "Arts & Métiers Magazine", le moyen de faire les choses n'est pas le seul aspect à infléchir. Il faut également s'interroger sur leur finalité. L'exemple que je propose : une cimenterie alimentée par une énergie "propre" nuira autant aux espaces naturels par l'artificialisation des sols qu'elle permettra. Une énergie abondante et propre nous autorisera à flinguer plus vite encore la biodiversité, à rejeter davantage encore de cochonneries dans la nature, à vider les océans etc... Aberrant. Une miraculeuse décarbonation ne permettrait "que" de ralentir le réchauffement climatique. Comme si c'était le seul souci !

Bref, tant qu'on n'aura pas collectivement admis, dans les pays riches (parce qu'il faut arrêter de mettre en cause les pays pauvres en forte croissance démographique : un nigérian émet 10 fois moins de GES qu'un français) qu'on doit réduire la voilure et pas qu'un peu, on foncera dans le mur.
Et réduire la voilure, ça veut dire accepter qu'il n'est pas soutenable de :
- se déplacer seul dans un truc 15 ou 20 fois plus lourd que soi
- se loger à raison de 50m² par personne
- manger de la viande à tous les repas (et c'est un viandard qui s'exprime ici)
- visionner de la video en streaming HD
- etc...
Là encore, il n'y a pas de débat.
J'imagine les réponses à venir exprimant un point de vue différent, notamment mettant en cause les "écolos" en général. Ce qui précède n'a rien d'écolo. Ce sont des constats.
Il aura fallu du temps... mais enfin une Chim est à moi !!!
"Range ma chambre !" et "Equilibrons !" aux éditions Edilivre, droits d'auteur destinés à des associations (The Shift Project notamment)

motorsland
Messages : 2
Enregistré le : 25 déc. 2020 10:13
Localisation : Près des plages

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par motorsland » 08 mai 2021 00:00

Bonjour, j'ai suivi un peu de vos échanges. Si j'étais un écologiste pur, je pousserais la logique des transports plus loin:

_ J'imposerais une taxe pour tous les déplacements: prix minimal et au moins doublé dans l'aérien, taxe par tranche de 100km parcourus dans le pays (en référence à son lieu d'habitation principal) pour tous types de véhicules non collectifs, doublée pour tout véhicule personnel thermique. Bien sûr interdiction totale des véhicules thermiques dans la totalité des centres-villes. Je doublerais la TIPP sur les produits pétroliers, quels qu'ils soient.

_J'ajouterais une taxe-distance qui pénaliserait tous les transports de produits sur longues distances (par tranches de 500km par exemple).

_J'obligerais les personnes à s'installer dans des logements collectifs, obligatoirement inclus dans les anciennes zones de parking automobiles (puisque l'on en n'aurait plus besoin, ou presque plus), moins gourmands en énergie, ne nécessitant plus de migrations pendulaires ni d'aménagement coûteux en énergie et en investissement pour la collectivité (infrastructures, électricité, internet, etc). Je ferais payer un impôt supplémentaire et dissuasif qui porterait sur les propriétaires des logements insuffisamment isolés ou mal classés énergétiquement, et trop éloignés des agglomérations (sauf à travailler dans un périmètre donné autour de l'habitation).

_Je taxerais les voitures anciennes (d'avant 2010 par exemple), à la vente comme pour chaque opération d'entretien.

Tout cela paraît excessif (et encore n'est-il question ici plus ou moins que de transports), mais je ne me fais aucune illusion sur l'ampleur d'une révolution écologiste si elle survient. L'Histoire a toujours montré qu'une révolution n'est jamais modérée; si celle-ci a lieu une bonne (grosse?) partie des propositions "logiques" que j'évoque deviendraient des réalités à moyen ou long terme.
Ce genre de politique aurait deux inconvénients majeurs: négation partielle ou totale des individus (qu'on la justifie ou non, cette négation deviendrait une réalité), et puis si l'Europe suit ce chemin, quel serait l'impact d'un sacrifice finalement marginal à l'échelle de la population mondiale? J'imagine mal les Chinois, les Indiens, les Indonésiens et tous les autres peuples décider très très vertueusement de sacrifier ce qu'ils considèreront un jour comme une sorte de droit à la modernité.

Les Chinois peut-être plus: un régime autoritaire a quelques moyens de se faire obéir.

Par contre la solution actuelle de choisir l'électrique est un boulevard offert aux ambitions mondialistes chinoises et à la volonté de l'empire du milieu de s'imposer par la technologie et l'économie (par le biais des terres rares et autres productions de batteries en tous genres). Avec le pétrole des arabes, rien de péjoratif dans cette dénomination, c'était infiniment plus facile de contrôler nos approvisionnements qu'avec le très solide bloc chinois actuel, et surtout futur.

Autres solutions? Là je ne vois pas, mais on va sans doute morfler pour un effet planétaire pas à la hauteur de nos espoirs.

Avatar du membre
papa125
Messages : 1592
Enregistré le : 04 oct. 2016 14:21
Voiture(s) : Chimaera 500
Localisation : Corrèze (19)
Contact :

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par papa125 » 08 mai 2021 06:14

Salut Motorsland :wink:
Ce que tu proposes relève en effet de "l'écologie punitive", terme employé à tort par beaucoup (à tort parce qu'on sera puni au max en ne prenant aucune initiative). Interdire, contraindre...
Parmi tes propositions, la taxe "à la distance" à l'échelle européenne serait imitée de partout (forme de protectionnisme) et deviendrait rapidement efficace. Une simple augmentation du coût de l'énergie aurait le même effet. On ne vendrait plus de vin en Chine, mais on refabriquerait plein de trucs chez nous. Attention, ce serait plus cher ou les salaires baisseraient (ça revient au même) mais tout le monde aurait un job.
Pour le reste, c'est comme tout : plus on attend, plus ce sera brutal.
Le prix du carburant ? Avec la raréfaction des stations et les difficultés d'appro à venir, ça se fera tout seul. Si on anticipe parce qu'on a compris que ça arrivera, on peut faire en sorte que ce soit moins douloureux, notamment pour les plus modestes qui sont coincés et prennent leur voiture pour aller gagner le Smic. Les transports en commun se (re)développeraient, puisque nombreuses sont les propositions qui ont disparu avec l'apparition de la mobilité individuelle (j'habite tout près d'une gare SNCF désaffectée depuis 1964, au moment où les gens ne prenaient plus le petit train local).
En attendant, on a encore du pétrole (baisse structurelle des appro en Europe depuis 2007 mais ça va encore). Il faudrait d'urgence développer des véhicules sobres, mais pas de bol : les gens veulent des SUV. Le fameux effet rebond empêche la sobriété : on trouve cool de consommer 6l/100, que ce soit en 4cv en 1950 ou en 3008 en 2021. On a les ingrédients pour la voiture à 3l/100, mais pas sûr qu'elle ait 42 airbags, la clim 8 zones et les 25 HP pour la sono. Les gens n'en veulent pas (arrêt de la production des C1 et 108 parce que ça ne se vend pas) et les constructeurs ne margent pas dessus malgré leur fabrication à pétaouchnok. Bref, ça arrange tout le monde (pour l'instant).
Le plus difficile à accepter parmi tes propositions : le logement collectif (ça joue sur l'intime). Pour y inciter, je préconise de tarifer l'énergie à l'inverse de ce qui est fait aujourd'hui : les premiers kWh abordables pour tous, puis des prix progressifs. Aujourd'hui c'est la prime à la conso (prix de gros en quelque sorte). Pareil pour l'eau. On se verrait peut-être vivre à plusieurs générations sous le même toit ?
Merci de ta contribution :wink:
Il aura fallu du temps... mais enfin une Chim est à moi !!!
"Range ma chambre !" et "Equilibrons !" aux éditions Edilivre, droits d'auteur destinés à des associations (The Shift Project notamment)

Avatar du membre
antoine44
Messages : 3037
Enregistré le : 07 mars 2013 13:56
Voiture(s) : Chim 400 1999, C5 Tourer 240 CV, K100 LT, DAX ST70
Localisation : Saint Nazaire

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par antoine44 » 16 mai 2021 10:02

Regardez donc cette video, même si elle date de 2018, c'est à mon sens encore plus vrai aujourd'hui:
https://www.youtube.com/watch?v=bY9zESWWbjI ça dure 5 min mais c'est bien instructif ET ça oublie le côté emploi (assemblage et entretien)
Antoine
faites comme les rapaces, détruisez les nuisibles, mangez des écologistes

Avatar du membre
papa125
Messages : 1592
Enregistré le : 04 oct. 2016 14:21
Voiture(s) : Chimaera 500
Localisation : Corrèze (19)
Contact :

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par papa125 » 16 mai 2021 10:26

Cette vidéo partisane n'est pas d'actualité. Les études les plus récentes démontrent sensiblement le contraire des généralités qu'elle raconte.
Sur le CO2 c'est assez clair : https://www.autoplus.fr/environnement-2 ... tml#item=1
Sur les matériaux, la plupart sont réutilisables de nombreuses fois.
La seule réalité mise en avant par la video et qui mérite de l'être, c'est que rouler en électrique n'est pas "propre". C'est moins sale qu'en thermique, voilà tout.
Il aura fallu du temps... mais enfin une Chim est à moi !!!
"Range ma chambre !" et "Equilibrons !" aux éditions Edilivre, droits d'auteur destinés à des associations (The Shift Project notamment)

Avatar du membre
antoine44
Messages : 3037
Enregistré le : 07 mars 2013 13:56
Voiture(s) : Chim 400 1999, C5 Tourer 240 CV, K100 LT, DAX ST70
Localisation : Saint Nazaire

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par antoine44 » 16 mai 2021 11:18

Je te cite : c'est que rouler en électrique n'est pas "propre" et je partage ton avis :D .
Bon il est grand temps que je sorte mon petit V8 pour aller polluer les bobos venu en Tesla de Paris à La Baule pour le pont :lol:
Antoine
faites comme les rapaces, détruisez les nuisibles, mangez des écologistes

Avatar du membre
papa125
Messages : 1592
Enregistré le : 04 oct. 2016 14:21
Voiture(s) : Chimaera 500
Localisation : Corrèze (19)
Contact :

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par papa125 » 16 mai 2021 11:56

antoine44 a écrit :
16 mai 2021 11:18
Je te cite : c'est que rouler en électrique n'est pas "propre" et je partage ton avis :D .
Bon il est grand temps que je sorte mon petit V8 pour aller polluer les bobos venu en Tesla de Paris à La Baule pour le pont :lol:
Rouler n'est pas propre. C'est désagréable à entendre, mais c'est ainsi. Ta video laisse entendre que l'électrique est pire que le thermique. C'est inexact.
En la matière je n'ai guère d'opinion. Je cherche à savoir, comprendre...
Il aura fallu du temps... mais enfin une Chim est à moi !!!
"Range ma chambre !" et "Equilibrons !" aux éditions Edilivre, droits d'auteur destinés à des associations (The Shift Project notamment)

Avatar du membre
papa125
Messages : 1592
Enregistré le : 04 oct. 2016 14:21
Voiture(s) : Chimaera 500
Localisation : Corrèze (19)
Contact :

Re: Fin du moteur thermique en 2040

Message par papa125 » 16 mai 2021 11:58

antoine44 a écrit :
16 mai 2021 11:18
Je te cite : c'est que rouler en électrique n'est pas "propre" et je partage ton avis :D .
Bon il est grand temps que je sorte mon petit V8 pour aller polluer les bobos venu en Tesla de Paris à La Baule pour le pont :lol:
Rouler n'est pas propre. C'est désagréable à entendre, mais c'est ainsi. Ta video laisse entendre que l'électrique est pire que le thermique. C'est inexact.
En la matière je n'ai guère d'opinion. Je cherche à savoir, comprendre...
Il aura fallu du temps... mais enfin une Chim est à moi !!!
"Range ma chambre !" et "Equilibrons !" aux éditions Edilivre, droits d'auteur destinés à des associations (The Shift Project notamment)

Répondre